Saudade au cinéma, Katsuya Tomita

affiche

 

Documentaire ou fiction, le film propose une galerie de personnages, jeunes, travailleurs précaires, venus d’ici ou d’ailleurs.

 

Le réalisateur ne l’est qu’à ses heures perdues car son métier se trouve sur les chantiers.
Justement, ses personnages se retrouvent souvent sur leur chantier, celui que les gros groupes pilotés  depuis Tokyo leur ont laissé en pâture.

 

Car la galerie de personnages déroule ses portraits dans une ville de la Province japonaise en mal de renouveau.

 

Les jeunes ne trouvent pas de travail, ni de rêves ici. Et ce ne sont pas les étrangers qui permettront d’insuffler un regain de vie à la région. La communauté brésilienne ou métis ne trouve pas sa place ici : encore moins de travail et toujours le racisme « décomplexé » des japonais de souche.

 

Saudade nous propose une fresque urbaine qui fait voyager avant tout parmi les communautés de cette petite ville du Japon où la musique sert d’éxutoire aux rivalités, parfois.
Un magnifique dialogue entre les groupes de rap japonais et brésiliens émaille le scènario.

 

On suit tous ces personnages qui rêvent d’ailleurs, alors que la richesse culturelle , à défaut de matérielle est à portée de main.

 

Le regard du réalisateur est étonnemment percutant sur les petits travers de la vie typiquement japonaise de ce microcosme. Le film n’est pas militant pour autant et le parti pris de montrer l’immigration au Japon via les commmunautés brésiliennes et thailandaises est original.

 

On vit le film au son des compositions de rap en japonais et en brésiliens.

 

Ce rythme soutient celui du scénario.

 

Juste une réserve : pourquoi avoir réalisé un film si long?….

 

 

 

 

Merci à ZoomJaponqui m’a permis d’aller découvrir ce film et de partager ici mon ressenti ici.

 

Saudade, sur les écrans en France à partir du 31 octobre 2012.

 

 

Retrouvez nos céramiques japonaises gourmandes et utiles sur le site de Sucre Glace!

 

 

RSS

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Cette entrée a été publiée dans Beau, avec comme mot(s)-clef(s) , , , , . Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.